Les drôles de mam's


 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mythes et réalités de l'allaitement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nannie
bretonne à 2 pieds !
bretonne à 2 pieds !
avatar

Nombre de messages : 21763
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Mythes et réalités de l'allaitement   Dim 3 Fév - 16:09

Pour Cassy, entre autres :arffff:
Je voulais retaper tt l'article (pour celles qui ne vont pas dans la flood, article canadien, prété par ma sf), mais il vraiment long.

Alors je vais résumer point par point.





Souvent l'allaitement "rate" pour de mauvaises raisons. Une de celles que le corp médical refuse de reconnaitre, c'est son proxélitisme parfois enjoleur. Comment ne pas être déçue quand on vous explique que tout n'est que paradis?
Voici un bilan, honnête, fait par des femmes, pour des femmes sur la lactation.
Et pour une fois, le grand absent est bébé... après tout, si vous avez déjà choisi d'allaiter c'est que vosu savez qu'il n'y a rien de mieux pour votre chérubin.

(ça c'était l'intro, elle est incomplete j'ai zappé tt le truc où elle dit qu'elle est sf, maman, gniagnia)

1. Allaitement et douleur utérine.
Votre enfant vient de naître: il est sublime !
Attendez vous a ressentir ds les jours qui suivent la naissance des douleurs utérines appellées "tranchées".
Ces douleurs seront d'autant plus fortes si vous êtes une multipare. Sachez que la médecine peut vous aider (paracétamol), rien ne sert de souffrir en silence.
Quel rapport avec l'allaitement?
En allaitant votre corps produit une hormone (je vous passe les noms hein) qui augmente l'intensité des tranchées. La mise au sein peut donc s'accompagner de douleurs plus ou moins fortes, assez proches des crampes ou contractions .
Rassurez vous, cela passe en 2 à 5j (si c'est plus long, consultez).
Mais comme le corps est une belle machine vous devez savoir que:
- ces tranchées ont un sens. c'est votre utérus qui se contracte et reprend sa place. En allaitant, ce phénomène est accéléré.
- en accélérant ce travail, l'allaitement permet de réduire (en moyenne), vos pertes de sang de 3à 4 semaines (pour une non allaitante) à 7 à 15j pour une allaitante. Vous perdez moins de sang et êtes donc moins carancée. L'utérus étant plus vite à sa place, le col se ferme plus rapidement, le risque d'attraper une infection est donc considérablement réduit (remarque valable quant aux points d'épisio aussi)
Vous pourrez reprendre plus vite aussi une activité sexuelle si vous le souhaitez.

En résumé: ces douleurs sont normales (les non allaitantes en ont aussi), bénéfiques et leur portée est réduisible par le paracétamol.
Elles ne doivent pas vous décourager.



Lili demande le sein :arffff: je continue plus tard

MERCI DE NE RIEN POSTER

_________________
La seule fois où je me mettrais à genoux devant un homme, ce sera pour faire les lacets de mon fils.
Revenir en haut Aller en bas
 
Mythes et réalités de l'allaitement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Open data et données personnelles : mythes et réalité… mouvante
» L'accouchement à domicile -- mythes et réalités
» Le bio, mythes et réalités
» Allaitement, fatigue, déprime, manque de sommeil
» Homéopathie en cas de troubles de l'allaitement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les drôles de mam's :: Les petits loups :: Je nourris mon bébé-
Sauter vers: