Les drôles de mam's


 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 allaitement oui, mais je me soigne avec quoi moi???

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arwen
Maman comblée
Maman comblée
avatar

Nombre de messages : 7614
Age : 39
Localisation : trop loin de ma choune!
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: allaitement oui, mais je me soigne avec quoi moi???   Mer 18 Fév - 17:17

Les médicaments compatibles

liste non exhaustive, remise à jour régulièrement
, établie grâce à Françoise Railhet, Responsable
du Programme des Associés Médicaux de LLL France

Attention, pas d'automédication,
consultez toujours un médecin avant de prendre un médicament!

Un livre sur les médicaments compatibles: Tom Hale
(à commander aux USA) : Medications and mothers' milk .

A

Activir

En crême ou même en comprimé.

Actifed

La triprolidine (Actifed©, en association) a une action
sédative et des propriétés anticholinergiques. Il n'existe
qu'une étude ayant évalué l'excrétion lactée
de la triprolidine, chez 3 femmes en ayant pris une dose unique de 2,5 mg.
Le taux lacté était similaire au taux sérique, et on
pouvait estimer que l'enfant absorberait 0,06 à 0,2% de la prise maternelle
sur 24 heures (1,5 à 5 µg). Il est fort improbable que cela
puisse induire un quelconque effet chez l'enfant allaité. La demi-vie
lactée de la triprolidine allait de 2,8 à 11,9 heures. On estime
donc que la triprolidine peut être utilisée pendant l'allaitement.
Il est cependant nécessaire de surveiller l'enfant.

Advil

L'Advil est tout à fait compatible avec l'allaitement.

Antihistaminiques

L'histamine est un des médiateurs de la réaction allergique.
La seconde génération d'antihistaminiques est constituée
de molécules ayant moins d'effets sédatifs que les antihistaminiques
de la première génération. Il existe dans l'ensemble
peu de données sur leur excrétion lactée. Par ailleurs,
ces molécules sont peu utilisées chez les jeunes enfants. Alors
que le principal effet secondaire chez les adultes est la sédation,
on pourra observer un effet paradoxal chez les jeunes enfants : agitation,
trémulations, insomnie. Une étude, portant sur les effets secondaires
observés chez un enfant allaité et liés à la
prise d'un médicament par la mère, a constaté que dans
10,1% des cas un antihistaminique était en cause, même si ces
effets secondaires étaient mineurs et transitoires.

La plupart de ces molécules seront excrétées dans le
lait en quantité trop faible pour induire des effets secondaires chez
l'enfant allaité. Toutefois, comme il existe dans l'ensemble peu de
données sur tous ces produits, et comme de nombreuses spécialités
sont en vente libre, il est nécessaire de mettre la mère en
garde contre un usage immodéré. D'après les connaissances
actuelles, la cétirizine, la loratadine, et la triprolidine peuvent
être considérées comme les molécules à
utiliser en première intention chez une mère allaitante.

Anti-inflammatoires

Parmi les anti-inflammatoires, l'ibuprofène (nombreuses spécialités
en vente libre) est le premier choix pendant l'allaitement, en raison de
son passage infime dans le lait. Les corticoïdes aux doses habituelles
ne posent pas de problème. Pour les antalgiques, l'aspirine peut
être utilisée pendant seulement quelques jours, elle s'accumule
dans le lait. Le paracétamol est compatible avec l'allaitement. Les
produits contenant de la codéïne sont utilisables aux doses
habituelles. Les morphiniques sont utilisables de façon ponctuelle.

Aspirine

L'aspirine peut être utilisée pendant seulement quelques
jours, elle s'accumule dans le lait.

C


Clarytine

La loratadine (Clarytine© et autres spécialités en
association) est très fortement liée aux protéines
plasmatiques. Sa demi-vie est longue. Elle est peu sédative et faiblement
anticholi-nergique. Son excrétion lactée, ainsi que celle
de son métabolite actif (la décarboethoxyloratadine), a été
étudiée chez 6 femmes. Elles ont absorbé une dose unique
de 40 mg (posologie recomman-dée: 10 mg 1 fois par jour). Le taux
lacté était parallèle au taux sérique, le pic
lacté étant observé 2 heures après la prise,
et la majeure partie de l'excrétion lactée se faisant dans
les 8 heures suivant la prise. 0,01% de la loratadine était excrétée
dans le lait; si l'on tenait compte de son métabolite actif, 0,029%
de la dose de produit actif prise par la mère était excrétée
dans le lait dans les 48 heures suivant la prise. L'enfant recevrait selon
cette étude en tout 17,4 µg/kg/jour de produit actif. La loratadine
est considérée comme utilisable pendant l'allaitement.

Cuivre-Or-Argent (Oligosol)

Ce produit peut être utilisé chez les enfants (y compris
les bébés) comme chez les adultes. Ca ne passera pas dans
le lait, parce que primo le taux de plein de choses dans le lait n'est
pas modifié par ce qu'on consomme, et secondo parce que ce sont
des produits à faible concentration.

D


Di-Antalvic

Le Di-Antalvic est utilisé après les césariennes
chez les mères qui allaitent. Il est compatible avec l'allaitement.

F

Frakidex (corticoïde et anti-infectieux)

Le passage des produits dans le sang à partir de ce collyre
est faible. Les corticoïdes ne posent aucun problème même
pris par voie orale, sauf éventuellement à fortes doses sur
une longue période. L'anti-infectieux est un aminoside. Cette classe
d'antibiotique passe très très peu dans le lait, où
il n'est retrouvé qu'à l'état de traces. De plus, il
n'est quasiment pas absorbé par la muqueuse intestinale (pour traiter
autre chose qu'une infection locale, il faut les injecter) ; le produit sera
donc détruit chez le bébé. Les aminosides sont
considérés comme compatibles avec l'allaitement.

G


Gynopévaril

Ca passe très peu dans le sang, et donc encore beaucoup moins
dans le lait.

H

Hélicidine

L'hélicidine est un anti-tussif. Il n'existe aucune donnée
sur son passage dans le lait. Il est utilisé chez les nourrissons.
Le seul effet secondaire répertorié est la
possibilité d'une allergie à l'un des constituants.

Homéopathie

TOUS les produits homéopathiques sont parfaitement compatibles
avec l'allaitement.

I

Ibuprofène

L'ibuprofène (nombreuses spécialités en vente
libre) est le premier choix d'anti-inflammatoire pendant l'allaitement,
en raison de son passage infime dans le lait.

M

Magnésium

Même si on consomme des quantités industrielles de mangésium,
ça ne change pas le taux de magnésium dans le lait. Un moyen
facile et pas cher : acheter des sachets de chlorure de magnésium
de 20 g en pharmacie, le dissoudre dans un magnum d'eau, en boire 1/3 à
1/2 verre par jour (ça a un goût bizarre, on peut mettre un
peu de jus de citron pour l'atténuer).
.

_________________
Entre la culture des perles fines et ceux qui perlent l'inculture, un point commun domine : c'est le QI de l'huître !


Dernière édition par Arwen le Ven 20 Fév - 17:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://charleen.amaru.free.fr/register.php
Arwen
Maman comblée
Maman comblée
avatar

Nombre de messages : 7614
Age : 39
Localisation : trop loin de ma choune!
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: allaitement oui, mais je me soigne avec quoi moi???   Mer 18 Fév - 17:18

N


Nifluril

Une précision : demander la pommade Nifluril (il y a aussi
les gélules et les suppositoires, mais ils sont vendus sur ordonnance).
Et avec le même produit acif (lacide niflumique), il y a aussi le
Niflugel. A noter cependant : le produit actif passe nettement plus dans
le sang avec le Niflugel (environ 20% de l'acide niflumique passe dans
le sang) qu'avec la pommade Nifluril (environ 2% du produit passe dans
le sang).


Nurofène

Si l'on souhaite prendre un anti-inflammatoire, le premier choix pendant
l'allaitement est l'ibuprofène, qui ne passe quasiment pas dans
le lait (nombreuses spécialités, comme le Nurofen, en vente
libre en pharmacie).

O


Oligosol

Parfaitement compatible.

Osmogel

Ce produit peut être utilisé si on ne le met pas sur
le mamelon lui-même. Couvrir pour ne pas que cela entre en contact
avec la peau du visage du bébé quand il tète.

P


Paracétamol


Parfaitement compatible. Aux doses habituellement utilisées,
le taux de paracétamol dans le lait est d'environ 10 à 15
mg/litre, et l'enfant reçoit au maximum 3,5 à 4 mg/kg/jour
de paracétamol par le biais du lait maternel. La dose pédiatrique
est de 30 à 40 mg/kg/jour. La quantité que reçoit
l'enfant par le biais du lait maternel.

Paracétamol codéiné

Ce produit est tout à fait compatible avec l'allaitement. Avec
un petit nourrissons, il faudrait veiller à ne pas dépasser
la dose prescrite : la codéïne peut éventuellement
induire une sédation chez le petit nourrisson allaité exclusivement.

Pérubore

Dans le Vidal est écrit que c'est déconseillé
pendant l'allaitement ... mais il est apparemment utilisable pendant la
grossesse vu qu'ils ne disent strictement rien sur le sujet. L'exposition
de l'enfant étant habituellement beaucoup plus importante pendant
la grossesse, je ne pense pas que cela puisse poser des problèmes
pendant l'allaitement. Ce produit est réservé à l'adulte
et à l'enfant de plus de 12 ans. Je ne pense pas que cela puisse
poser un problème au bébé s'il ne met pas le
nez dessus, mais par mesure de précaution on peut effectivement
le mettre dans une autre pièce, ou tout au moins pas juste à
côté de soi.

Pilule

Normalement, les pilules contenant uniquement un progestatif sont
compatibles avec l'allaitement.

Cela dit, cela dépend aussi de où en est l'allaitement.
Si le lait ne représente plus qu'une faible partie de ce qui est
consommé par le bébé, cela pourrait convenir d'avoir
une pilule contenant aussi des oestrogènes, même si ces pilules
font baisser le lait et en modifient quelque peu la composition.

A noter : les progestatifs seuls peuvent, chez certaines femmes, induire
une baisse éventuellement importante de la sécrétion
lactée, surtout si ce type de contraception est débuté
avant 6 semaines post-partum. De ce point de vue, les implants ne sont
pas vraiment le meilleur choix, ou alors après quelques mois de pilule
progestative, afin de vérifier si la sécrétion lactée
n'est pas modifiée. Cela dit, cela dépend aussi de la femme
: le fait que la sécrétion lactée baisse pourra ne
pas être un problème si elle ne souhaite pas allaiter longtemps.

Diane 35 contre-indiquée!

R

Roaccutane

Pour ce qui est du Roaccutane par voie orale (les comprimés),
on ne sait rien de leur passage dans le lait. On ne peut pas dire qu'il
est formellement contre-indiqué, mais il est en tout cas fortement
déconseillé. Par ailleurs, ce produit est très controversé
actuellement. Il a de nombreux effets secondaires.

Pour ce qui est du Roaccutane en gel, le produit ne passe pas
dans le sang. Cette forme est donc utilisable pendant l'allaitement.

Rodogyl

Rodogyl = spiramycine + métronidazole

Il n'existe pas de données sur le passage dans le lait de la
spiramycine. Les autres molécules de cette classe de médicament
ont des taux lactés faibles, et cette classe de produits (les macrolides)
sont considérés comme compatibles avec l'allaitement. La spiramycine
est utilisée chez des nourrissons.

Lorsque la mère prenait 200 mg de métronidazole 3 fois
par jour (dans le Rodogyl, il y a 125 mg de métronidazole par comprimé),
la quantité reçue par le petit nourrisson était de
3 mg/kg pour une absorption de 500 ml de lait par jour, ce qui est très
inférieur à la posologie pédiatrique en cas d'amibiase,
qui est de 20 à 40 mg/kg/jour. Lorsque la mère prenait 400
mg de métronidazole 3 fois par jour, le taux lacté le plus
élevé était en moyenne de 15,5 mg/l, et le taux sérique
des enfants allait de 1,27 à 2,41 mg/l, soit nettement moins que le
taux sérique thérapeutique (4,5 à 11,6 mg/l). Chez des
mères qui prenaient soit 600 mg, soit 1200 mg par jour de métronidazole,
le taux lacté était respectivement de 5,7 et 14,4 mg/l, et
le taux sérique chez les enfants allait respecti-vement de 0,4 à
1,4 mg/l et de 0,6 à 4,9 mg/l. Après une dose « minute
» de 2 g, le taux lacté était de 50 à 57 mg/l
entre 2 et 4 heures après la prise, et de 10 mg/l 24 heures après
la prise. On estimait que l’enfant recevait 9,8 mg de métronidazole
si l’allaitement était suspendu pendant 12 heures, et 3,5 mg s’il
était suspendu pendant 24 heures.

Aucun effet secondaire n'a été rapporté chez
les enfants allaités par une mère traitée par métronidazole,
et aucun effet secondaire sérieux n'a été rapporté
chez des enfants traités par ce produit (traitement de première
intention en pédiatrie pour certaines parasitoses).

Bref, dans des conditions "normales" d'emploi, il n'y a pas de raison
de stopper l'allaitement.

S

Spasfon

Il n'existe aucune donnée sur le passage lacté de ce
produit, et rien non plus sur sa pharmacocinétique. Il appartient
à une catégorie de molécules qui passent peu dans le
lait, et il existe une forme pédiatrique. Il a peu d'effets secondaires.
Il ne devrait pas poser de problèmes.

Structum

Le Structum n'a aucune contre-indication, absolument aucune toxicité,
aucun effet secondaire. De plus, c'est une molécule tellement grosse
qu'elle ne peut pas passer dans le lait. Bref, c'est parfaitement, absolument
et totalement compatible avec l'allaitement.

V


Vaccin DT Polio

Compatible. Il est recommandé d'attendre que l'enfant ait au
moins 6 semaines avant de le pratiquer chez la mère. Certains auteurs
recommandent d'utiliser le vaccin tué (injectable) en ce qui concerne
la polio.

Virlix

La cétirizine (Virlix©, Zirtec©) est très
fortement liée aux protéines plasmatiques, et sa demi-vie
est plus courte que celle de nombreux autres antihistaminiques. Elle a
peu d'effet sédatif et pas d'effet anticholinergique. Une étude
vétérinaire a retrouvé qu'environ 3% de la dose absorbée
par la femelle était excrétée dans le lait. On ne
dispose d'aucune étude sur son passage lacté chez la femme.
Elle est nettement moins toxique en overdose que d'autres antihistaminiques.
En raison de son passage très probablement faible et de sa toxicité
basse, on peut la considérer comme un bon choix pour une mère
allaitante.


Voltarène

Le diclofénac (Voltarène, Xenid) est rapidement absorbé,
et fixé à plus de 99% aux protéines plasmatiques;
pKa = 4. Le passage dans le lait est très faible : il n'a pas pu
être détecté dans le lait après prise maternelle
de 100 mg/jour pendant 7 jours. La quantité absorbée par l'enfant
semble donc négligeable. Il est donc considéré comme
utilisable chez la femme allaitante.

X


Xenid

Le diclofénac (Voltarène®, Xenid®) est rapidement
absorbé, et fixé à plus de 99% aux protéines
plasmatiques; pKa = 4. Le passage dans le lait est très faible :
il n'a pas pu être détecté dans le lait après
prise maternelle de 100 mg/jour pendant 7 jours. La quantité absorbée
par l'enfant semble donc négligeable. Il est donc considéré
comme utilisable chez la femme allaitante.

ZZirtec

La cétirizine (Virlix©, Zirtec©) est très fortement liée aux protéines
plasmatiques, et sa demi-vie est plus courte que celle de nombreux
autres antihistaminiques. Elle a peu d'effet sédatif et pas d'effet
anticholinergique. Une étude vétérinaire a retrouvé qu'environ 3% de la
dose absorbée par la femelle était excrétée dans le lait. On ne dispose
d'aucune étude sur son passage lacté chez la femme. Elle est nettement
moins toxique en overdose que d'autres antihistaminiques. En raison de
son passage très probablement faible et de sa toxicité basse, on peut
la considérer comme un bon choix pour une mère allaitante.


Zovirax


En crême ou comprimé.

_________________
Entre la culture des perles fines et ceux qui perlent l'inculture, un point commun domine : c'est le QI de l'huître !


Dernière édition par Arwen le Ven 20 Fév - 17:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://charleen.amaru.free.fr/register.php
nannie
bretonne à 2 pieds !
bretonne à 2 pieds !
avatar

Nombre de messages : 21763
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: allaitement oui, mais je me soigne avec quoi moi???   Mer 18 Fév - 17:44

Ma chérie
tu oublies tout ça :lool!:

tu te souviens que pour ta copine ça n'a pas été vraiment simple

et en cas de pépins, tu vas sur le site du CRAT
http://www.lecrat.org/sommaireFR.php3

ok, c'est réservé aux médecins.. mais mon doc m'avait filer le lien
et avec 2 doigts de bon sens, c'est accessible au grand public

_________________
La seule fois où je me mettrais à genoux devant un homme, ce sera pour faire les lacets de mon fils.
Revenir en haut Aller en bas
Arwen
Maman comblée
Maman comblée
avatar

Nombre de messages : 7614
Age : 39
Localisation : trop loin de ma choune!
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: allaitement oui, mais je me soigne avec quoi moi???   Ven 20 Fév - 17:49

ok j'oublie...j'avais juste regarder pour moi pour ma migraine, comme je douillais grave et que j'arrivais pas à avoir mon doc.... je pensais que c'etait pas mauvais...mais si tu as mieux, je prends!

je pensais pas mal faire....enfin, je me comprends, c'est pas ce que tu voulais dire, je sais...rhooo comme je m'auto embrouille là.....

_________________
Entre la culture des perles fines et ceux qui perlent l'inculture, un point commun domine : c'est le QI de l'huître !
Revenir en haut Aller en bas
http://charleen.amaru.free.fr/register.php
Arwen
Maman comblée
Maman comblée
avatar

Nombre de messages : 7614
Age : 39
Localisation : trop loin de ma choune!
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: allaitement oui, mais je me soigne avec quoi moi???   Ven 20 Fév - 17:51

:arffff: :arffff: :arffff: :arffff:

voilà j'ai corrigé mon erreur!!! :content: :vivemoi:

_________________
Entre la culture des perles fines et ceux qui perlent l'inculture, un point commun domine : c'est le QI de l'huître !
Revenir en haut Aller en bas
http://charleen.amaru.free.fr/register.php
nannie
bretonne à 2 pieds !
bretonne à 2 pieds !
avatar

Nombre de messages : 21763
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: allaitement oui, mais je me soigne avec quoi moi???   Ven 20 Fév - 20:07

ne te fouettes pas pour si peu coquine :arffff:

blague à part, le CRAT est un organisme indépendant des labos
donc leurs infos sont assez fiables
enfin lol! moi je leur fais confiance !

_________________
La seule fois où je me mettrais à genoux devant un homme, ce sera pour faire les lacets de mon fils.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: allaitement oui, mais je me soigne avec quoi moi???   

Revenir en haut Aller en bas
 
allaitement oui, mais je me soigne avec quoi moi???
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et vous lavez ou pensez laver bébé avec quoi?
» vermifuger.... : comment, avec quoi?
» Jean Flare, oui mais avec quoi ?
» Comment flouter des zones dans une image, avec quoi et comment ?
» Quoi faire avec des navets?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les drôles de mam's :: Les petits loups :: Je nourris mon bébé-
Sauter vers: